Espace Conseils

Afin de tirer le meilleur parti de votre candidature spontanée nous vous proposons quelques conseils d’experts sur les différentes clés d’une candidature réussie. 1. Le CV

L’objectif de votre CV (1 ou 2 pages selon votre expérience) est de susciter la curiosité tout en restant sobre, clair et percutant. Il doit être le reflet fidèle de votre parcours et de votre personnalité. La créativité de la forme peut être appréciée si elle ne nuit pas à la clarté du fond. Votre CV se présentera schématiquement comme suit :
  • Etat civil : Ne trichez pas sur votre âge et indiquez bien votre mail et téléphone portable. La photographie n’est pas indispensable et peut alourdir votre CV.
  • Titre ou accroche du CV : A utiliser si vous avez un profil précis. Il doit être clair et concis (ex : « Commercial grands comptes expérimenté ») et ne pas mentionner de prétentions salariales.
  • Expérience professionnelle : Evoquez toutes vos expériences en évitant les « trous » dans la chronologie supérieurs à 6 mois. Ils créeront de l’interrogation. N’hésitez pas à précisez vos stages, missions, activités associatives, … Pour décrire ces expériences, allez à l’essentiel et soyez précis. Utilisez des verbes d’action, et donnez si possible des résultats chiffrés. Evoquez de façon synthétique les compétences acquises.
  • Langues : Précisez votre niveau dans les différentes langues connues (débutant/moyen/courant/bilingue).
  • Formation : Précisez par ordre chronologique inversé les diplômes supérieurs. Une expérience significative de formation professionnelle sera indiquée.
  • Connaissances informatiques : précisez les logiciels connus et leur niveau de maîtrise
  • Hobbies : sélectionnez les activités réellement importantes ou originales susceptibles de vous différencier des autres candidats.
2. La lettre de candidature spontanée

La première difficulté pour les candidatures spontanées est de rechercher les coordonnées des recruteurs. Sponteo vous évite ce travail et vous permet de sélectionner l’ensemble des entreprises d’un secteur et d’une région donnée avec les bonnes coordonnées. La deuxième difficulté réside dans la rédaction de la lettre qui doit donner envie au recruteur de vous rencontrer. Quelques conseils pour arriver à cet objectif :

La lettre doit tenir sur une page. En étant concis vous montrerez que vous avez cerné vos objectifs, ainsi que ceux de votre interlocuteur. Une bonne lettre doit comporter 4 ou 5 paragraphes développant chacun un point et un seul. Au-delà, vous donnerez l’impression de ne pas savoir aller à l’essentiel. Soyez extrêmement vigilant sur l’orthographe, la syntaxe et la grammaire. N’hésitez pas à faire relire votre lettre. Un mail peut aller à la corbeille en quelques secondes sur une faute de frappe.

Le plus souvent votre lettre sera structurée sur le principe du Moi/Vous /Nous :

  • Qui je suis/ce que je cherche
  • Votre entreprise/votre secteur
  • Ce que je peux vous apporter
  • Nous devons nous rencontrer pour en discuter
Dans le cadre d’envoi de candidatures avec Sponteo nous vous conseillons de faire un copier/coller de votre lettre dans le texte du mail en précisant bien l’ensemble de vos coordonnées en fin de mail. Vous joindrez votre CV et votre lettre de motivation en documents joints. Pour le titre du mail utilisez l’accroche de votre CV.

3. L’entretien d’embauche

Il n’existe aucune recette pour réussir un entretien d’autant que celui-ci peut prendre plusieurs formes selon le recruteur : directif (le recruteur mène l’entretien jusqu’au bout en suivant un plan), semi directif (le plus fréquent, l’entretien est mené “à bâtons rompus” mais sachez, quand l’occasion se présente, mener l’interview), non-directif (l’un des plus simples, vous pouvez le préparer et ordonner vos arguments. Le recruteur vous laisse la possibilité de parler de vous librement).

Néanmoins quelques conseils peuvent être utiles :

  • Bien préparer votre entretien permet d’atténuer le stress et de garder son sang froid. Renseignez-vous sur l’entreprise (activité, CA, organisation, …) en faisant des recherches sur internet. Etudiez la réponse du recruteur et relisez bien votre CV et votre lettre de candidature. Munissez-vous d’un bloc-notes, de la correspondance échangée et de votre CV. Evitez tout retard !
  • Dès les premières secondes, un jugement sera porté sur des données visuelles (allure, habillement, sourire, poignée de main). Beaucoup de choses se joueront dès cet instant.
  • Quand vous vous présenterez en quelques minutes soyez concis en reprenant les grands points de votre CV. Citez des réalisations importantes et n’hésitez pas à donner des exemples concrets et chiffrés qui marqueront votre interlocuteur. Mettez en évidence vos compétences et qualités essentielles.
  • Quand les besoins du recruteur seront exposés, démontrez que vous êtes la solution à ces besoins (connaissances, compétences, expériences, motivations). N’hésitez pas à poser des questions sur l’entreprise et le poste (historique, moyens du poste, place dans la hiérarchie, évolution du poste, rémunération …).
Google
 
Accueil | Qui sommes-nous | FAQ | Témoignages | Contact | Infos légales | Partenaires
Premiere visite | Espace recruteur | Espace conseil